Loading...

Albert CAMUS – L.A.S. de conseils à un jeune écrivain, citant Cocteau (1952)

Lettre autographe signée adressée à Jean-Pierre Millecam – [Paris], 16 avril 1952 – 1 page in-8, à en-tête de la N.R.F.

 

« Vous pouvez évidemment vous recommander de moi, mais je n’ai guère d’influence, vous le voyez bien. Essayez d’obtenir conseils et aide de Cocteau »

2 400

1 en stock

1 en stock

Albert CAMUS (1913 – 1960) – Romancier, philosophe et dramaturge

Lettre autographe signée adressée à Jean-Pierre Millecam – [Paris], 16 avril 1952 – 1 page in-8, à en-tête de la N.R.F.

Belle lettre de conseils à un écrivain

« Que faire ? J’étais à peu près sûr que les Mémoires seraient pris par Gallimard. Les échecs répétés qu’ils ont subis sur les jeunes auteurs ces dernières années ont du influencer leur décision. J’estime qu’ils se trompent.

Oui, il faut envoyer le manuscrit à un autre éditeur. Pour le moment, je ne vois que Julliard, ou le Seuil, ou les Éditions de Minuit. Vous pouvez évidemment vous recommander de moi, mais je n’ai guère d’influence, vous le voyez bien. Essayez d’obtenir conseils et aide de Cocteau.

Et ne vous découragez pas. Ceci n’est qu’un incident dans une vie d’écrivain. Votre fidèle »

L’écrivain Jean-Pierre Millecam est né en 1927, en Algérie, comme Albert Camus. Après l’avoir guidé chez Gallimard pour la publication de son premier roman, Hector et le Monstre, Camus prodigue au jeune écrivain de nouveaux conseils. Le dernier se révélera particulièrement avisé puisque la même année paraît L’Étoile de Jean Cocteau (Éd. du Rocher). Après 1962, Millecam est de retour en Algérie, puis au Maroc où il poursuivra sa carrière.

 

Bon état, voir photo.