Loading...

Alexis de TOCQUEVILLE – Évoquant les premiers signes de sa maladie

Lettre autographe signée à un confrère [peut-être à l’historien Jean-Jacques Ampère (1800-1864), examinateur au baccalauréat et membre, comme lui, de l’Académie française] – Paris ce 17 avril 1850 – 1 page un feuillet in-8, papier bleuté.

 

« Quoique souffrant encore et faible à la suite de la longue et grave maladie que je viens d’avoir… »

 

 

Réservé

This is Tooltip!

Alexis de TOCQUEVILLE (1805 -1859) – Philosophe politique et historien

Lettre autographe signée à un confrère [peut-être à l’historien Jean-Jacques Ampère (1800-1864), examinateur au baccalauréat et membre, comme lui, de l’Académie française] – Paris ce 17 avril 1850 – 1 page un feuillet in-8, papier bleuté.

Lettre émouvante, alors qu’il vient de connaître les premiers signes de la tuberculose

« Quoique souffrant encore et faible à la suite de la longue et grave maladie que je viens d’avoir, je veux recommander à votre indulgence et à votre institut un de mes jeunes compatriotes auquel je m’intéresse, moi-même, beaucoup. C’est Monsieur Léguillon, lequel doit se présenter sous peu devant vous pour passer son examen de baccalauréat. Vous savez que la bienveillance de l’examinateur en ces circonstances donne à l’élève tout son savoir faire et lui permet de montrer tout ce qu’il sait. Croyez à tous mes sentiments de haute considération et à mes amitiés. »

Au moment où il écrit cette lettre, Tocqueville se rétablit des premiers symptômes de la tuberculose (mars 1850). Suite à cette alerte, sur le conseil de ses médecins, il part s’installer à Sorrente (décembre 1850 à avril 1851), où il termine la rédaction de ses Souvenirs, qu’il avait débutée en Normandie. L’évolution de la maladie sera relativement lente, elle l’emportera neuf ans plus tard.

Plis d’usage, voir photos.