Loading...

[HISTOIRE]. LA MOTTE-PICQUET – Pour une recommandation et sur ses ennuis de santé

Lettre autographe signée à Louis-Philippe de Rigaud, marquis de Vaudreuil – Brest, 25 juin 1790 – 1 page in-4.

 

« je suis réduit a faire des vœux pour la prospérité de nos armes et la gloire du pavillon, je pourrais cependant être encor de quelques utilité dans les pays chauds »

2 000

1 en stock

1 en stock

This is Tooltip!

LA MOTTE-PICQUET ( Toussaint-Guillaume Picquet, comte de La Motte, dit de. 1720 – 1791) – Officier de Marin, il sert sous LOUIS XIV et LOUIS XV, notamment pendant la guerre de Sept Ans et la guerre d’indépendance des États-Unis

Lettre autographe signée à Louis-Philippe de Rigaud, marquis de Vaudreuil – Brest, 25 juin 1790 – 1 page in-4.

Belle lettre de recommandation pour une promotion, réflexions sur la Marine et sa santé

« permettez, mon cher confrère, que je me rappelle a votre souvenir et que je vous recommande mr mauduit de vossei volontaire qui vous remettra ma lettre, c’est un sujet de la plus grand distinction et au-dessus de tout éloge […] nous attendons avec impatience, mon cher confrère l’organisation de la marine, la besogne est en bonnes mains et nous en espérons les meilleurs effets, quant a moy je suis réduit a faire des vœux pour la prospérité de nos armes et la gloire du pavillon, je pourrais cependant être encor de quelques utilité dans les pays chauds mais en europe cette vilaine goutte ne cesse de me tourmenter, je désire que vous jouissiez toujours d’une parfaite santé, c’est le vray bien et le seul qu’on puisse dire a soy en ce moment […] »

Onglet en marge gauche, petit trou en marge haute hors texte, voir photos.