Loading...

Louis-Napléon BONAPARTE – Peu avant son départ pour l’Afrique australe (1879)

Lettre autographe signée Napoléon adressée au général Eugène Pajol – Camden place, Chislehurst, [24 février 1879 d’une autre main] – 2 pp. sur un double feuillet in-8.

 

« soyez sur que j’ai eu devant les yeux les devoirs envers mon pays et que j’espère, après cette campagne, être plus à leur hauteur »

2 400

1 en stock

1 en stock

Louis-Napoléon BONAPARTE (1856 – 1879) – Prince Impérial, fils unique de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie

Lettre autographe signée Napoléon adressée au général Eugène Pajol – Camden place, Chislehurst, [24 février 1879 d’une autre main] – 2 pp. sur un double feuillet in-8.

Très rare lettre, écrite 3 jours avant son départ pour l’Afrique

« Au moment de partir pour le Cap de Bonne espérance où j’ai l’intention de suivre les opérations militaires je me rappelle à votre bon souvenir. Je n’ai point le temps de vous dire les motifs qui m’ont déterminé mais soyez sur que j’ai eu devant les yeux les devoirs envers mon pays et que j’espère, après cette campagne, être plus à leur hauteur. Croyez, mon cher général, à mes affectueux sentiments et veuillez me rappeler auprès de madame Pajol et de votre fille. »

Le 27 février, le Prince Impérial âgé de 23 ans, allait quitter Chislehurst pour se diriger vers Southampton, d’où il embarque pour rejoindre les troupes britanniques d’Afrique australe et combattre les Zoulous. Comme sa mère le suppliait de renoncer à ce projet, il lui avait répondu : « Quand j’aurai fait voir que je sais exposer ma vie pour un pays qui n’est pas le mien, on ne doutera plus que je sache la risquer mieux encore pour ma patrie ». Le Prince Impérial perdra la vie le 1er juin, pendant une mission de reconnaissance, surpris par des guerriers zoulous alors que sa patrouille faisait une halte.

Le général Pajol, dit le Vicomte Eugène Pajol (1817-1885), fut l’aide de camp de Napoléon III. Il est le second fils du général Pierre-Claude Pajol (1772-1844), qui servit sous Napoléon Ier et s’illustra notamment à Austerlitz et à Wagram. Soutien actif du Prince impérial, le général Eugène Pajol comptait parmi les proches du Prince, y compris pendant son exil à Chislehurst.

 

Plis d’usage, voir photos.