Loading...

Manuel de FALLA – À propos du “Tricorne” joué à la 1ère Biennale de musique de Venise

Lettre autographe signée adressée à Adriano Lualdi – Grenade, 13 août 1930 – 2 pp. sur un double feuillet in-8, en espagnol.

 

« ce qui me prive, je le regrette, du grand plaisir d’assister au Festival musical de Venise, au programme duquel je vois figurer – et je vous remercie beaucoup de cette attention – la suite Tricornio. »

900

1 en stock

1 en stock

Manuel de FALLA (1876 – 1946) – Compositeur espagnol

Lettre autographe signée adressée à Adriano LualdiGrenade, 13 août 1930 – 2 pp. sur un double feuillet in-8, en espagnol.

Enchanté de voir programmer la suite du Tricorne au 1er Festival musical de Venise

« Maistro Adriano Lualdi , Venezia
Distinguido Señor : primeramente Alfredo Casella, y ahora Francesco Malipier, han tenido la bondad de comunicarme la invitación con que tanto me honora el comité de su digna presidencia.
Desgraciadamente mi médico me prohibo viajar este año durante los meses de verano, y esto me priva, lamentizsolo mucho del gran placer de asistir al Festione musical de Venezia, en cuyo programa veo – con mucho agradecimiento – incluida la suite del Tricornio.[…] »

Traduction : Monsieur le Président, Alfredo Casella tout d’abord, puis Francesco Malipiero ensuite, ont eu la gentillesse de me transmettre l’invitation dont je suis honoré par le comité de votre digne présidence. Malheureusement, mon médecin m’a interdit de voyager cette année pendant les mois d’été, ce qui me prive, je le regrette, du grand plaisir d’assister au Festival musical de Venise, au programme duquel je vois figurer – et je vous remercie beaucoup de cette attention – la suite Tricormio.[…]

Le compositeur et chef d’orchestre italien Adriano Lualdi (1885-1971) était en charge de l’organisation du 1er Festival international de Musique de Venise, organisé en lien avec la Biennale, spécifiquement réservée aux arts plastiques. Participent également au comité d’organisation, le compositeur et pianiste Alfredo Casella, comme vice-président, et l’éditeur de musique Francesco Malipiero, qui en est le secrétaire. Le festival allait se tenir pendant la deuxième semaine de septembre et se poursuivre sur une cadence bisannuelle, puis annuelle à partir de 1936.

Au programme de cette première édition, outre la suite orchestrale tirée du Tricorne de Manuel de Falla, figurent des œuvres de compositeurs contemporains (Ravel, Debussy, Honegger, Stravinsky etc.), mais aussi Vivaldi, Corelli et Haydn.

Bon état, voir photos.