Loading...

Claude BERNARD – Il recommande la publication d’un traité de chimie physiologique

Lettre autographe signée adressée à l’éditeur Jean-Baptiste Baillière – S.l.n.d. – 1 p. ½ sur un double feuillet in-16, à son monogramme gaufré, deuil.

 

« Je vous recommande bien particulièrement Mr Kühne qui vous remettra ce petit mot. Je vous en ai déjà parlé comme auteur d’un excellent traité de chimie physiologique »

780

1 en stock

1 en stock

This is Tooltip!

Claude BERNARD (1813 – 1878) – Médecin et épistémologue

Lettre autographe signée adressée à l’éditeur Jean-Baptiste Baillière – S.l.n.d. – 1 p. ½ sur un double feuillet in-16, à son monogramme gaufré, deuil.

Il suggère de publier la traduction d’un ouvrage de référence en physiologie

« Je vous recommande bien particulièrement Mr Kühne qui vous remettra ce petit mot [le physiologiste allemand Wilhelm Kühne, qui fut notamment l’inventeur du mot “enzyme”]. Je vous en ai déjà parlé comme auteur d’un excellent traité de chimie physiologique [Lehrbuch der physiologischen Chemie, Leipzig, Wilhelm Engelmann, 1866-1868] qu’il serait très utile de traduire en français. J’espère que vous pourrez vous charger de cette traduction. Je ne connais pas de meilleur traité sur la matière sous tous les rapports. »

Figure centrale de la diffusion des écrits scientifiques au XIXe, l’imprimeur Jean-Baptiste Baillière (1797-1885) est installé au 19 de la rue Hautefeuille, à Paris, mais également à Londres et à Madrid. Avec Émile Martinet, il imprime l’essentiel des ouvrages médicaux de son époque et participera à la diffusion du savoir dans le monde entier.

 

Bon état, voir photos.