Loading...

Gioacchino ROSSINI – Belle L.A.S. à Sigismund Thalberg (1862)

Lettre autographe signée G. Rossini adressée à Monsieur Thalberg. Le Célèbre [Sigismund Thalberg] – Passy de Paris, 7 octobre 1862 – 1 page sur un double feuillet in-4, en italien, destinataire sur le second feuillet.

 

« Profitto pure di questo incontro per farvi noto avere io consegnato al poeta Pacini libro e musica della vostra Romilda »

3 400

1 en stock

1 en stock

Gioacchino ROSSINI (1792 – 1868) – Compositeur

Lettre autographe signée G. Rossini adressée à Monsieur Thalberg. Le Célèbre [Sigismund Thalberg] Passy de Paris, 7 octobre 1862 – 1 page sur un double feuillet in-4, en italien, destinataire sur le second feuillet.

Relativement au projet d’opéra Romilda et recommandation pour une pianiste renommée et très aimable

« Carissimo Thalberg,

Queste poche linee vi saranno consegnate da melle Falk. Pianista distinta e buonissima persona, essa (comme de raison) anela a conoscervi e sentirvi lascio l’ammirarvi perche va sen dirsi. Siatele cortese mi obbligherete infinitamente. Profitto pure di questo incontro per farvi noto avere io consegnato al poeta Pacini libro e musica della vostra Romilda, egli esaminato che avrà il tutto saprà dirmi se sia possibile l’applicazione al Grand Opera, come vi dissi nessuno meglio di lui può farne la traduzione e la riduzione desiderabile, egli è poeta e musico quindi capacissimo nell’impresa; tosto che sarò in misura di tenervi informato ve ne scriverò, sappiatemi dire per qual messo io potrò farvi pervenire la mia lettera. Dov’è mad. Thalberg non udii più parlare di lei, appagate questo mio desiderio. Vi raccomando ancora una volta melle Falk e mi dico

vostro ammiratore, amico affezionatissimo e collega »

Traduction : Très cher Thalberg, Ces quelques lignes vous seront remises par Mlle Falk, pianiste renommée et très aimable personne, qui (comme de raison [en français]) aspire à vous connaître et à vous écouter ; inutile de mentionner l’admiration qu’elle vous porte, car cela va sans dire. Soyez gentil avec elle, je vous en serai infiniment reconnaissant. Je profite également de cette occasion pour vous dire que j’ai déjà remis au poète Pacini livret et musique de votre Romilda. Dès qu’il aura tout examiné, il saura me dire s’il est possible de l’adapter pour le Grande Opera. Comme je vous le dis, nul autre mieux que lui ne pourrait en faire la traduction et la réduction souhaitables puisque, en tant que poète et musicien, il est parfaitement en mesure de remplir cette tâche ; aussitôt que j’aurai la possibilité de vous renseigner à cet égard, je vous l’écrirai. Veuillez me dire par qui je pourrai vous remettre ma lettre. Qu’en est-il de Mme Thalberg ? Je n’ai plus entendu parler d’elle, pourriez-vous apaiser mon inquiétude. Je vous recommande encore une fois Mlle Falk et me déclare

votre admirateur, ami très affectueux et collègue

Le pianiste virtuose et compositeur Sigismund Thalberg (1812-1871) rendra plusieurs hommages à Rossini (Impromptu sur des thèmes favoris de l’Opéra Le Siège de Corinthe de Rossini. Op.3 ; Hommage à Rossini, Motifs de l’opéra Guillaume Tell varié. Op.5 ; Les Soirées musicales de Rossini: Divertissement sur des motifs favoris de Rossini. Op.18 ; Fantaisie sur des thèmes de l’opéra Moïse de G. Rossini. Op.33 ; etc.). L’opéra Romilda ne verra en revanche jamais le jour et restera au stade de projet.

 

Bon état, voir photos.