Loading...

Guillaume APOLLINAIRE – L.A.S. au sujet de son article sur Ingres

Lettre autographe signée Guillaume Apollinaire adressée à Henry Lapauze – [Paris, début 1911] – 1 page sur un double feuillet in-4, à son adresse en coin, 37 rue Gros – Paris 16ème.

 

«  Vive Monsieur Ingres »

 

 

Vendu

Guillaume APOLLINAIRE (1880 – 1918) – Poète

Lettre autographe signée Guillaume Apollinaire adressée à Henry Lapauze – [Paris, début 1911] – 1 page sur un double feuillet in-4, à son adresse en coin, 37 rue Gros – Paris 16ème.

Apollinaire le remercie pour son ouvrage sur Ingres

« Merci pour votre bel Ingres, j’ai passé une partie de la nuit à le lire. Je vais préparer quelque chose là-dessus. Vous avez fait un livre définitif.

Avec mes sentiments très confraternels j’ai l’honneur d’être votre admirateur et de crier avec vous – Vive Monsieur Ingres. »

Guillaume Apollinaire accueille avec enthousiasme l’ouvrage d’Henry Lapauze paru la même année, Ingres, sa vie et son œuvre (1780-1867) : d’après des documents inédits. Comme critique d’art à L’Intransigeant (1910-1914), il tient la promesse faite dans cette lettre en publiant un bel article dans le numéro du 27 avril qui débute en ces termes : « M. Henry Lapauze à qui la gloire de M. Ingres tient à cœur, a pu, grâce au concours bienveillant de leurs possesseurs, réunir les tableaux célèbres et quatre cent cinquante dessins du maître montalbanais. Tout cela est groupé autour de son violon qui a passé en proverbe. […] »

Puis dans celui du 28 juin : « M. Henry Lapauze nous gâte. Après avoir organisé l’admirable exposition Ingres, après avoir publié sur le maître montalbanais un livre qui est un monument biographique et critique de premier ordre, il convie les Parisiens à venir admirer au Petit Palais, dont il est le conservateur, une importante exposition de tapisseries des Gobelins. »

 

Plis d’usage, voir photos.