Loading...

Jacques CHARDONNE – L.A.S. évoquant son roman “Claire”

Lettre autographe signée adressée à Marcel Thiébaut, directeur de la Revue de Paris – La Frette-sur-Seine, 27 octobre 1931 – 1 page in-4 à l’encre noire.

 

« Le romancier n’a pas toujours un lecteur ; le critique assurément en a un mais terrible : le romancier »

120

1 en stock

1 en stock

This is Tooltip!

Jacques CHARDONNE (1884-1968) – Romancier et libraire-éditeur

Lettre autographe signée adressée à Marcel Thiébaut, directeur de la Revue de Paris – La Frette-sur-Seine, 27 octobre 1931 – 1 page in-4 à l’encre noire.

Au sujet d’une critique de Claire

« C’est à Henri Bidou, je crois, que j’écrivais un jour : « Le romancier n’a pas toujours un lecteur ; le critique assurément en a un mais terrible : le romancier » ; Cette réflexion est assez juste pour que je la répète. Mais je m’aperçois en l’écrivant à nouveau qu’elle n’est vraiment juste que pour certains romanciers. Dans une critique, je regarde uniquement le récit qu’on fait de mon roman. Pourtant je le connais bien. C’est le critique que je regarde, si curieusement, il se livre entièrement. Je les connais tous comme personne ne les a vus. J’ai des radiographies qui font frémir. Il y en a qui n’ont pas d’âme, et qui pourtant ont un air brillant et assez bonne mine. Par un défaut de sensibilité, ils sont en réalité stupides, mais on ne le sait pas.
Jusqu’ici, je vous connaissais très peu. Maintenant j’ai de vous une image complète et très nette. Votre analyse de Claire est d’une exactitude, d’une intelligence exquise. Vous ne savez pas tout ce que cela signifie […] »

Le roman Claire, d’abord publié dans la Revue de Paris à partir du 15 août 1931, sera édité en 1932 chez Grasset. Il est dédié à Henri Fauconnier et reçoit l’année suivante le Grand prix du roman de l’Académie française.

Le critique Henri Bidou (1873-1943) collabora à de nombreuses revues, Journal des débats, La Revue des Deux-Mondes entre autres. Il fut également correspondant de guerre.

 

Plis d’usage, quelques accidents marginaux, voir photos.