Loading...

Jean LORRAIN – En quête de places pour une représentation de “Grisélidis”

  Lettre autographe signée adressée à Jules Claretie, administrateur général de la Comédie-Française – S.l.n.d. [mai 1891] – 2 pp. sur un feuillet double in-8 obl., papier violacé.

 

« Deux fauteuils orchestre pour Grisélidis, samedi, surtout si l’on donne aussi Rosalinde »

200

1 en stock

1 en stock

Jean LORRAIN (1855 – 1906) – Écrivain

Lettre autographe signée adressée à Jules Claretie, administrateur général de la Comédie-Française – S.l.n.d. [mai 1891] – 2 pp. sur un feuillet double in-8 obl., papier violacé.

Demande de places pour Grisélidis

« A l’impossible nul n’est tenu, mais je viens vous demander l’impossible, un impossible que le chalan fait très possible d’ailleurs. Deux fauteuils orchestre pour Grisélidis, samedi, surtout si l’on donne aussi Rosalinde [comédie en un acte de Lambert-Thiboust et Aurélien Scholl], que je n’ai pas vu et pour laquelle on ne m’a fait aucune scène, ni répétition, ni première, ni seconde (une complète désertion). Je compte sur votre si parfaite constance pour réparer cet oubli et me faire adresser ces 2 bons orchestres pour samedi au 45, rue d’Auteuil. […] »

Mention en tête, au crayon rouge, indiquant la référence des places : « Orch. 57. 59 »

La pièce en 3 actes d’Armand Silvestre Le Mystère de Grisélidis est créée le 15 mai 1891 à la Comédie-Française avec Julia Bartet (Grisélidis), Eugène Sylvain (le marquis de Saluces) et Marguerite Moreno (Bertarde). Il s’agit probablement ici de la représentation du 16 ou du 30 mai.

Bon état, voir photos.