Loading...

[NAPOLÉON Ier]. Letizia BONAPARTE – Rare lettre signée de “Madame Mère” (1813)

Lettre signée, rédigée en français et signée en italien vostra aff[ez]iona[ta] madre, adressée à une de ses filles – Paris, 25 mars 1813 – 3 pp. ½ in-8.

 

« L’Empereur, l’Impératrice et le Roi de Rome sont revenus de Trianon avant hier en parfaite santé »

3 200

1 en stock

1 en stock

Letizia BONAPARTE (1750 – 1836) – Connue sous son titre de « Madame Mère », mère de Napoléon 1er

Lettre signée, rédigée en français et signée en italien vostra aff[ez]iona[ta] madre, adressée à une de ses fillesParis, 25 mars 1813 – 3 pp. ½ in-8.

Belle lettre familiale de « Madame Mère »

« Ma chère fille, votre bibliothécaire m’a enfin remis votre lettre du 4 mars. J’attendois son retour pour y répondre ; mais comme je crois que cela traîne trop en long, je ne veux pas différer davantage à vous donner de mes nouvelles.

Je suis bien contente des dispositions que vous manifestez de vouloir tout faire pour rétablir votre santé, et vous engage à persister dans cette bonne résolution. Je continue à me bien porter. Il est de même de votre oncle [le cardinal Joseph Fesch], et en général de ceux de la famille qui sont à Paris.

L’Empereur, l’Impératrice et le Roi de Rome sont revenus de Trianon avant hier en parfaite santé.

La Reine de Westphalie [la princesse Catherine de Würtemberg, épouse de Jérôme Bonaparte] est à Meudon [château mis à la disposition de Madame Mère] avec toute sa suite, et doit y faire sa résidence pendant son séjour en France. J’ai eu le plaisir de l’embrasser avant hier, elle s’arrêta en venant de Trianon pour dîner avec moi et repartit ensuite pour Meudon. Pendant le peu de temps que nous avons passé ensemble, une bonne partie a été employée à nous entretenir de vous. Je n’ai pas reçu de nouvelles de Louis [Bonaparte] depuis ma dernière lettre. Par la première occasion, je lui ferai passer la vôtre. Je répondrai, comme vous le désirez, par votre bibliothécaire au dernier article de votre lettre.

Adieu, ma chère fille, je soupire après le moment de vous recevoir rétablie et bien portante, et vous embrasse de tout mon cœur. »

 

Bon état, voir photos.