Loading...

Pierre PUVIS de CHAVANNES – Sur un projet impliquant la Société des Beaux-Arts

Lettre autographe signée à Guillaume Dubufe, trésorier de la Société Nationale des Beaux-Arts, dont Puvis de Chavannes est le président – S.l.n.d. [début novembre 1897] – 2 pp. ½ in-12.

 

« Je me propose donc de faire imprimer votre rapport si clair et si bien parlé hier, de le distribuer à l’avance à tous nos sociétaires et associés et d’y joindre au moins un croquis du Plan de Formigé »

180

1 en stock

1 en stock

This is Tooltip!

Pierre PUVIS de CHAVANNES (1824 – 1898) – Peintre

Lettre autographe signée à Guillaume Dubufe, trésorier de la Société Nationale des Beaux-Arts, dont Puvis de Chavannes est le président – S.l.n.d. [début novembre 1897] – 2 pp. ½ in-12.

Au sujet d’un projet de construction d’un bâtiment pour recevoir leurs futures expositions

« J’ai fait hier une motion qui s’est perdue dans le brouhaha de la séance et à laquelle je reviens comme très pratique.
Nous devons avoir une assemblée générale où nous demanderons un vote de confiance, après explication de nos projets – or, une assemblée toujours distraite par nature ne s’éveillera qu’à l’énoncé des chiffres. Il est nécessaire qu’elle y soit préparée pour ne pas s’effrayer sans raison.
Je me propose donc de faire imprimer votre rapport si clair et si bien parlé hier, de le distribuer à l’avance à tous nos sociétaires et associés et d’y joindre au moins un croquis du Plan de Formigé – Dixi – tout à vous »

Le projet de construction d’un palais comme lieu d’expositions pour la S.N.B.A. dans le bois de Boulogne, à la place du pavillon de la Chine construit pour l’Exposition Universelle, se heurtera à un refus du conseil municipal. Le salon de 1898 devait finalement se tenir au Palais des Machines, en association avec la Société des Artistes Français.

À la suite de la réunion annoncée dans ce courrier, Puvis de Chavannes recevra en signe de contestation une lettre de démission collective de l’ensemble des architectes, fâchés que ce soit l’architecte Jean Camille Formigé (1845-1926), non sociétaire, qui ait dessiné les plans du projet et qu’eux-mêmes n’aient pas été consultés au préalable.

La Société Nationale des Beaux-Arts est une association d’artistes créée en 1862 par Louis Martinet et Théophile Gautier en rupture avec le Salon officiel, pour rendre « l’art indépendant et apprendre aux artistes à faire eux-mêmes leurs affaires ».
Elle a été refondée en 1890 par Ernest Meissonier qui entraîna derrière lui Puvis de Chavannes, Rodin et Carolus-Duran.

 

Bon état, voir photos.