Loading...

Romain GARY – Superbe lettre, charge d’une virulence extrême contre le racisme

Lettre autographe signée adressée à un ministre – S.l.n.d., 21 mars – 2 pp. in-8, à l’encre bleue.

 

« Ayant physiquement exterminé dans ma vie un nombre très considérable de racistes et étant prêt avec des amis à continuer, je ne vois dans votre façon de lutter qu’une façon beaucoup trop noble d’aborder le problème de la paranoïa humaine et de ses manifestations cliniques »

3 200

1 en stock

1 en stock

This is Tooltip!

Romain GARY (1914 – 1980) – Romancier, diplomate et réalisateur

Lettre autographe signée adressée à un ministre – S.l.n.d., 21 mars – 2 pp. in-8, à l’encre bleue.

Superbe lettre illustrant la violence de son engagement contre le racisme

« Je crois que nous ne nous sommes pas compris. L’idée de vous “dédaigner” comme purement “verbal” est loin de mon esprit. Mais étant très éloigné des sentiments chrétiens ou judaïques, dans ce domaine je crois que le racisme doit être combattu par ses propres moyens, c’est-à-dire par l’interne réaction physique des germes et des porteurs dans la mesure uniquement où ceux-ci sortent du suintement verbal pour devenir physiquement et structurellement dangereux. Vos méthodes ont toujours été accélérées. Vous êtes des gens trop honorables. Ayant physiquement exterminé dans ma vie un nombre très considérable de racistes et étant prêt avec des amis à continuer, je ne vois dans votre façon de lutter qu’une façon beaucoup trop noble d’aborder le problème de la paranoïa humaine et de ses manifestations cliniques.

Loin de vous offenser je voulais simplement vous éviter de vous compromettre avec nous, qui avons les mains sales et qui sommes prêts à aller encore plus loin. Je vous serais reconnaissant de conserver à cette lettre un caractère personnel. Bien respectueusement. »

Joint : une lettre portant la mention « Urgent » signée de Pierre Bloch (1905-1999. Futur président de la Société Nationale des Éditions de Presse., élu socialiste et résistant, président de la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme de 1968 à 1983), alors délégué à l’Assemblée Consultative, datée du 16 mai 1945, annonçant la non participation du Général de Gaulle à une commémoration – 1 page in-4, à en-tête de la République Française – Présidence du Gouvernement provisoire – Cabinet du Général de Gaulle – Le Directeur du Cabinet.

Une trace de trombone, voir photos.