Loading...

S.-R. Nicolas de CHAMFORT – Rare lettre adressée à Beaumarchais [1777]

Lettre autographe signée « Chamfort secrétaire des Commandements de S.A.S. Mgr le Prince de Condé » [adressée à Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais] – [Paris, 2 juillet 1777] – 1 page 30,5 x 13,7 cm, à l’encre brune.

 

« Je souhaite, Monsieur, que les états-généraux de l’art dramatique qui doivent se tenir demain chez vous n’éprouvent pas la destinée des autres états généraux, celle de voir tous nos maux sans en soulager aucun »

4 200

1 en stock

1 en stock

Sébastien-Roch Nicolas de CHAMFORT (1741 – 1794) – Poète et moraliste

Lettre autographe signée « Chamfort secrétaire des Commandements de S.A.S. Mgr le Prince de Condé » [adressée à Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais] – [Paris, 2 juillet 1777] – 1 page 30,5 x 13,7 cm, à l’encre brune.

Exceptionnel document témoin de la naissance de la future S.A.C.D.

« Je souhaite, Monsieur, que les états-généraux de l’art dramatique qui doivent se tenir demain chez vous n’éprouvent pas la destinée des autres états généraux, celle de voir tous nos maux sans en soulager aucun. Quoiqu’il en soit je crois fermement que si vous ne réussissez point, on peut grandement renoncer à l’espérance d’une réforme »

Précurseur de la défense des droits de la propriété littéraire, Beaumarchais (1732-1799) convoque le 22 juin 1777 des « États Généraux de l’Art Dramatique » et organise le 3 juillet une réunion qui rassemble vingt-deux de ses confrères avec pour ordre du jour la défense de leur droits. S’ensuit une mobilisation qui permettra à ces revendications d’être entendues et aboutira quelques années plus tard au décret des 13 et 19 janvier 1791, repris dans les lois des 19 et 24 janvier 1793. Dans son article premier, il proclame que « les auteurs d’écrits en tout genre […] jouiront durant leur vie entière du droit exclusif de vendre, faire vendre, distribuer leurs ouvrages dans le territoire de la République et d’en céder la propriété en tout ou en partie ».

Parmi les signataires de cet acte fondateur, on trouve, outre Chamfort, Rochon de Chabannes, Lemierre, La Place, Bret, de Sauvigny, Blin de Sainmore, Gudin de La Brenellerie, du Doyer, Lefèvre, Ducis, Favart, Dorat, Lemonnier, etc.

La S.A.C.D. (Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques, Bureau de législation dramatique jusqu’en 1829) devient ainsi la plus ancienne société de gestion collective des droits d’auteur ; elle est une société de collecte à but non lucratif et répartit de nos jours les droits de plus de 60.000 auteurs, qu’il s’agisse de compositeurs, d’auteurs de théâtre, de cinéma ou de l’internet.

 

Légères brunissures en marge droite, voir photos.