Henri Matisse autographe

Mémoire d'encres - Documents autographes signés d'Henri MATISSE (1869-1954), peintre, graveur et sculpteur

Peintre, graveur et sculpteur, promoteur du mouvement fauviste et figure de proue de l’art moderne, Henri Matisse est né en 1869 au Cateau-Cambrésis et mort à Nice en 1954. Il découvre la peinture à l’âge de 20 ans et peint son premier tableau Nature morte avec des livres en 1890.

En 1892, Henri Matisse fait la connaissance d’Albert Marquet à l’École des Arts déco et intègre l’École des Beaux-Arts en 1895 dans l’atelier de Gustave Moreau. Il fait la rencontre d’Auguste Rodin et se passionne pour l’Impressionnisme avec Gauguin, Cézanne, Lautrec et Van Gogh, dès 1901.

En 1897 et 1898, Matisse rend visite au peintre John Peter Russell à Belle-Île-en-Mer. En 1904, il réalise sa première exposition personnelle à la galerie d’art Ambroise Vollard, sans plus de succès ; mais en 1905 au Salon des Indépendants dirigé par Signac il se fera remarquer avec Luxe, Calme et Volupté et La joie de vivre.

Il s’éloigne alors du Divisionnisme pour retrouver les aplats du Fauvisme. En 1905, ses œuvres sont exposées avec celles de Derain et Vlaminck au Salon d’Automne, évènement marquant dans l’histoire de l’art du XXe siécle. Le critique Vauxcelles évoquera dans son article la “Cage aux Fauves”, surnom qui perdurera pour marquer la naissance du mouvement fauviste. Seront notamment exposés en 1905 : La femme au chapeau, Fenêtre ouverte, Collioure et La Japonaise au bord de l’eau.

En 1908, il travaille pour le collectionneur Sergueï Chtchoukine qui lui commande 34 toiles. Il réalise La danse, au style épuré et aux couleurs particulièrement vives avec son pendant, La musique, symbolisant la simplification de la peinture dont Matisse s’évertuera à repousser les limites dans son œuvre.

En sculpture, il réalisera pendant cette période Grand nu assis puis la série des Bustes de Jeannette (1910-1913) ainsi que les 4 bas-reliefs des Nus de dos (1909-1930).

En 1930, il voyage à Tahiti, expérience qu’il intègrera ensuite à sa pratique picturale, à travers les cartons de tapisserie Polynésie, le Ciel et Polynésie, la mer (1946). De 1943 à 1947, et après une lourde opération chirurgicale, Matisse réalise Jazz, album composé de planches en papiers colorés et découpés.

Entre 1948 et 1951, il se consacre aux décors qu’il réalise pour la Chapelle du Rosaire de Vence.